Quels sont les meilleurs sports d’hiver?

By 14 February 2022

Le ski de fond

Le ski de fond est le sport phare de l’hiver pratiqué depuis l’Antiquité dans les pays scandinaves. Il connaît aujourd’hui un franc succès en Europe, au Canada, en Russie et en Alaska. Le ski de fond, à ne pas confondre avec le ski alpin, se pratique avec du matériel adapté. Il y a les :

  • skis à la fois étroits et longs,
  • chaussures montantes dotées d’un système de fixation puis
  • des bâtons.

Vous pouvez pratiquer ce sport d’hiver sur des terrains enneigés plats ou légèrement vallonnés. Cette activité procure à peu près les mêmes bienfaits que la randonnée. En effet, le ski de fond sollicite l’ensemble des muscles à savoir les biceps, les muscles des avant-bras, les pectoraux, les abdominaux, les quadriceps, etc.

Par ailleurs, il existe 2 techniques différentes pour pratiquer ce sport. La première est la méthode « classique », encore appelée technique du « pas alternatif ». Cette dernière est plus adaptée aux débutants car elle s’apparente à la marche. Les skis sont parallèles et vous progressez à l’aide des bâtons en vous appuyant alternativement sur un pied puis sur l’autre.

À l’inverse, la technique « skating » demande de la puissance et un bon équilibre. Avec cette dernière, vous glissez longuement sur un pied puis sur l’autre et les poussées sont latérales. La technique skating se pratique sur des pistes damées et s’adresse plutôt aux confirmés.

ski

Le snowboard

Le snowboard est l’un des meilleurs sports d’hiver. Il se pratique sur une planche à neige et provient de trois disciplines sportives à savoir le surf, le skateboard et le ski. Les adeptes de cette discipline des sports d’hiver sont appelés snowboarders.

Pour pratiquer ce sport, il faut se maintenir par deux fixations tout en se tenant sur le côté comme sur un skateboard. Pour ce faire, vous aurez besoin d’une paire de chaussures adaptées (des boots). Celles-ci doivent être choisies selon la taille du pied. Pour plus de confort il faudrait rajouter une demi-pointure. Ainsi, vos pieds seront parfaitement serrés sans qu’ils ne le soient trop.

Le niveau de glisse est également un critère primordial pour le choix des boots de snowboard. Il est recommandé aux débutants d’opter pour des chaussures souples tandis que les expérimentés choisiront des boots assez rigides.

Vous devez être dans de très bonne condition physique pour pouvoir dévaler les pentes à une grande vitesse. Les snowboarders sont tenus de faire preuve de souplesse et d’agilité. Il est d’ailleurs conseillé de faire de l’entraînement et pratiquer quelques exercices cardiovasculaires avant de partir en vacances au ski.

jeux olympiques d'hiver

Le patinage sur glace

C’est un sport de loisir très apprécié en hiver. Praticable dès l’âge de 5 ans, le patinage sur glace consiste à se déplacer en glissant à l’aide de patins à glace sur une surface adaptée. Il est possible de faire cette activité à n’importe quelle période de l’année dans des patinoires artificielles.

Toutefois, l’hiver reste la saison idéale pour pratiquer ce sport. Ainsi, il n’est pas rare de voir s’installer dans les villes en hiver des structures amovibles appelées « patinoires extérieures ». Ce sport rassemble plusieurs disciplines olympiques comme :

  • le patinage artistique,
  • le patinage de vitesse,
  • la luge,
  • le curling,
  • le bobsleigh et
  • le hockey sur glace.

Ce sport d’hiver contribue au développement de l’équilibre et de la coordination motrice. Selon une étude effectuée en 2014 auprès d’une trentaine d’enfants en bas âge, cette discipline favoriserait le contrôle postural chez les enfants.

Comme tout sport d’endurance, le patinage sur glace agit positivement sur la fonction respiratoire et cardiovasculaire. Plus vous en faites et plus votre cœur sera performant. Il fournira donc moins d’effort au repos.

Par ailleurs, la pratique régulière de cette activité améliore la qualité de la respiration. Le patinage sur glace contribue également au renforcement du système osseux et des muscles. Il permet aussi de lutter contre l’ostéoporose. Il s'agit d'une pathologie caractérisée par une augmentation significative du risque de fractures des os.